Structure type d’un Cahier des Charges web : les éléments clés pour réussir votre projet

Le Cahier des Charges web est un document indispensable pour définir avec précision les objectifs, les besoins et les contraintes de votre projet de création ou de refonte de site internet. C’est le guide qui permettra à tous les acteurs impliqués dans le projet (clients, prestataires, équipes internes) de travailler en bonne intelligence et d’assurer la réussite du projet. Découvrez la structure type d’un Cahier des Charges web et les éléments clés à ne pas négliger.

1. Présentation du contexte et des objectifs du projet

Dans cette première partie, il est essentiel de donner une vision globale du projet en présentant l’entreprise ou l’organisation porteuse du projet, ainsi que ses activités et son positionnement sur le marché. Il convient également de décrire les raisons qui ont conduit à la création ou à la refonte du site internet : évolution des besoins, amélioration de l’image de marque, développement de nouvelles fonctionnalités, etc.

Les objectifs du projet doivent être clairement exprimés et quantifiables autant que possible. Ils peuvent concerner l’accroissement du trafic sur le site, l’amélioration du taux de conversion, la fidélisation des clients ou encore la génération de leads qualifiés. Ces objectifs serviront ensuite à mesurer le succès du projet et à ajuster les actions en cours si nécessaire.

2. Description des cibles et des utilisateurs

Le Cahier des Charges doit décrire les différentes cibles visées par le site internet, ainsi que leurs attentes et leurs besoins spécifiques en termes de contenu, de fonctionnalités et d’ergonomie. Il est important de bien connaître ses cibles pour adapter l’offre et la communication à leurs préférences et contraintes. La création de personas (profils fictifs représentant les utilisateurs types) peut être une méthode efficace pour faciliter cette démarche.

Pensez également à prendre en compte les utilisateurs internes qui seront amenés à gérer et à alimenter le site (administrateurs, rédacteurs, modérateurs…), car leurs besoins et contraintes doivent également être pris en compte dans la conception du projet.

3. Définition des fonctionnalités attendues

Il s’agit ici de définir précisément l’ensemble des fonctionnalités souhaitées pour le site internet. Cela peut inclure :

  • la gestion des comptes utilisateurs (inscription, authentification, mot de passe oublié…)
  • la mise en place d’un moteur de recherche interne
  • la création d’un espace personnel pour les clients
  • l’intégration d’un système de paiement en ligne sécurisé
  • la gestion des stocks et des commandes pour un site e-commerce

Cette liste n’est pas exhaustive et doit être adaptée aux besoins spécifiques du projet. Chaque fonctionnalité doit être décrite avec précision, en indiquant notamment les interactions attendues entre les différents éléments du site.

4. Présentation du contenu et de l’arborescence

La structure et le contenu du site doivent être organisés de manière logique et efficace pour favoriser la navigation des utilisateurs et faciliter la compréhension de l’offre. Il est donc nécessaire de définir une arborescence claire et cohérente, en précisant les différentes rubriques, sous-rubriques et pages qui composeront le site.

Le Cahier des Charges doit également décrire les types de contenus attendus (textes, images, vidéos…) ainsi que leur mode de présentation (slider, galerie photo, etc.). Il est important d’anticiper les besoins en matière de production et de mise à jour des contenus pour prévoir les ressources nécessaires en interne ou en externe.

5. Spécifications techniques et contraintes

Cette partie du Cahier des Charges doit aborder les aspects techniques du projet, tels que :

  • le choix du CMS (système de gestion de contenu) ou du framework à utiliser
  • les exigences en matière d’hébergement, de sécurité et de performance
  • la compatibilité avec les différents navigateurs web et les divers supports (ordinateurs, smartphones, tablettes…)
  • l’accessibilité du site aux personnes en situation de handicap (normes WCAG)

Il est également essentiel d’évoquer les contraintes éventuelles liées à la réalisation du projet : délais imposés, budget alloué, ressources disponibles… Ces éléments doivent être pris en compte pour définir une solution adaptée et réaliste.

6. Planning et modalités de suivi du projet

Le Cahier des Charges doit définir un planning prévisionnel de réalisation du projet, en précisant les différentes phases (conception, développement, recette, mise en ligne…) ainsi que les échéances associées. Il est important d’identifier les jalons clés et les points de validation intermédiaires pour assurer un bon déroulement du projet.

Les modalités de suivi du projet doivent également être précisées : réunions de pilotage, reporting régulier, outils de communication et de gestion des tâches… Ces éléments sont indispensables pour assurer la coordination des équipes et le respect des engagements pris.

En suivant cette structure type et en veillant à inclure tous les éléments clés dans votre Cahier des Charges web, vous mettez toutes les chances de votre côté pour mener à bien votre projet de création ou de refonte de site internet. Ce document servira de base solide pour la collaboration entre toutes les parties prenantes et garantira une meilleure compréhension des enjeux et attentes inhérents au projet.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*